• Suivez -nous sur notre page Facebook, Programme ACEFA/ coopération France-Cameroun.

Mayo Rey

Cellule Technique Départementale de Mayo- Rey
  • Localisation : Tcholliré
  • Année d’entrée dans le dispositif : 2013
  • Téléphone : 697796500
Présentation du département
  • Chef-lieu de département : Tcholliré
  • Nombre d’arrondissements : 04
  • Superficie : 36 529 km2
  • Population (nombre) : 543 438
  •  Actifs agricoles : 21 715
  •  EFA : 13225
Dynamisme des OP
  •  Nombre de GICs : 821
  •  Nombre d’OPA : 8
  •  Nombre de coopératives : 01
Economie (principales activités économiques) :
  • l’Agriculture et l’Elevage
  • Présence de structures de crédit bancaires : CDECA, Crédit du SAHEL, Bureau de Poste
Productions principales : Productions animales
  •  Bovins
  •  Caprins
  •  Ovins
  • Volailles
  •  Porcs
Productions végétales
  • Maïs
  •  Arachides
  • Coton
  • Soja
  • Sorgho
Le dispositif d’appui-conseil ACEFA Catégories de bénéficiaires
  • Exploitation Familiale suivie en gestion (Observatoire)    55
  • Groupements de Producteurs accompagnés       245
  • Organisation Professionnelle Agropastorales accompagnées    5
  • Projets GP financés        46
  • Projets OPA financés      01
Catégories de conseillers
  • Conseillers des Groupements de Producteurs (CGP)       27
  • Conseiller en Gestion et Organisation (CGO)     1
  • Conseiller en Gestion des Exploitations (CGE)   1
  • Conseiller Technique Spécialisé en Production végétale (CTSPV)   1
  • Conseiller Technique Spécialisé en Production animale (CTSPA)    1
  Résultats des projets financés (ACEFA 1)
  • Montant total des subventions versées :   98 868 831.FCFA
Principaux type de projet (investissement et production)
  • attelage       79,31 % 
  • Bâtiment d’élevage    6,89 %
  • Retenue d’eau     13, 79% 
Quantité de production générée par les projets depuis leur mise en fonctionnement Production Unité Quantité (cumulée depuis le démarrage des projets)
  • Maïs    3589.8 tonnes 
  Principales difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités du dispositif
  •  Grandes distances entre les localités et le chef-lieu du Département
  • Insécurité grandissante dans l’Arrondissement de Touboro qui déstabilise les producteurs
  • Intérêt porté plus vers le financement au détriment de l’appui conseil par les producteurs

Les commentaires sont clos.